H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

À Abidjan, les paroisses organisent des « cénacles » pour préparer la Pentecôte

À Abidjan, les paroisses organisent des « cénacles » pour préparer la Pentecôte

De nombreuses paroisses ivoiriennes organisent des assemblées de prière appelées « cénacles » en prélude à la fête de Pentecôte.

Dans le diocèse d’Abidjan les autorités ecclésiales ont défini des thèmes et un canevas pour ces temps de prière.

En préparation à la fête de la Pentecôte, les paroisses du diocèse d’Abidjan organisent des cénacles pour mieux accueillir l’effusion de l’Esprit Saint.

« Il s’agit d’une préparation spirituelle à l’image des apôtres dans la chambre haute à qui le Seigneur a demandé de demeurer dans la prière jusqu’à la venue du Paraclet, explique le père Pierre-Claver Yessoh, vicaire général du diocèse d’Abidjan. C’est une activité qui s’organise presque systématiquement depuis 5 ans dans les paroisses. »

Prière, enseignements, adoration du Saint Sacrement

Dans le passé, les paroisses et les groupes de prière organisaient cette activité en choisissant librement le thème et le contenu des rencontres. Mais pour cette année pastorale, l’archevêque d’Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, a recommandé de choisir des thèmes communs pour toutes les paroisses dans ce cheminement vers la Pentecôte.

Selon la note du diocèse d’Abidjan, le cénacle qui se déroule du 12 au 20 mai doit être organisé autour de thèmes en lien avec les dons et les fruits du Saint-Esprit. Les assemblées de prière se tiennent dans l’après-midi ou en début de soirée. Les fidèles méditent les mystères du chapelet, écoutent un enseignement sur l’un des dons du Saint-Esprit, et font l’adoration du Très Saint Sacrement.

Cénacle à Saint Ambroise

À la paroisse Saint-Ambroise du Jubilé de Cocody Angré, les fidèles et leurs prêtres se réunissent à 18 h 30 pour préparer la venue du Saint-Esprit.

L’organisation du cénacle dans cette paroisse a été confiée aux membres du Renouveau charismatique paroissial et des communautés nouvelles, sous la supervision de l’équipe sacerdotale.

Mardi 15 mai, comme recommandé par le programme diocésain, le don de science était le thème de l’enseignement dispensé par Christ-Roland Ouattara, responsable de l’apostolat catholique Service de la parole, une communauté nouvelle de la paroisse. « Le don de science ou de connaissance est la grâce que le Saint-Esprit fait à un chrétien de connaître l’amour de Dieu à travers toute la création, a-t-il expliqué. Nous devons demander cette grâce dans nos prières afin de mieux approcher Dieu dans une posture d’humilité, et faire l’expérience d’une vie libre et affranchie du péché. »

Au cours de la messe qu’il a présidée, le père François Abonga, curé de la paroisse, a invité les fidèles à l’amour et la communion fraternels qui doivent demeurer entre eux au-delà des rendez-vous du cénacle.

Dimanche 20 mai, jour de la Pentecôte, une messe avec effusion du Saint-Esprit est prévue dans cette paroisse, à l’instar des autres paroisses du diocèse d’Abidjan.

Guy Aimé Eblotié (à Abidjan)
Partager
  • 5
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts