H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Angola et Sao Tomé : les Évêques créent une forêt dénommée « Laudato Si »

Angola et Sao Tomé : les Évêques créent une forêt dénommée « Laudato Si »

Voila une initiative qui fera beaucoup parler. Les hommes de Dieu s’investissent dans la protection de l’environnement ! Les évêques de la Conférence épiscopale d’Angola et Sao Tomé (CEAST) ont crée le week-end dernier dans la municipalité de Moçamedes, province de Namibe, une forêt. Elle aura pour nom « Laudato Si ».

Face à la déforestation grandissante et dangereuse dans le pays, les évêques ont décidé de montrer l’exemple à leurs fidèles, qui restent nombreux et au reste du pays. Dans cette enceinte, les prélats ont mis en terre 400 arbres de différentes espèces. Une initiative inscrite dans les manifestations de la première assemblée plénière annuelle de la CEAST qui se tient du 06 au 14 mars dans cette ville.

En donnant le ton à cette mise en terre, l’archevêque de Lubango, Mgr Gabriel Mbiling, a insisté sur l’importance de la protection de l’environnement et particulièrement la terre. La crise écologique est persistante et les conséquences sont vraiment dramatiques sur l’activité de l’être humain. Mais les bons reflexes tardent à venir.

Dans son allocution, l’archevêque a une fois encore reconnu le rôle néfaste de l’être sur son environnement proche. L’exploitation désordonnée des ressources minérales, le braconnage, le brûlage de vastes étendus de terres, l’exploitation forestière ou l’abattage d’arbres, la pollution de l’eau, ainsi que les déchets produits et non recyclés constituent des comportements qui exposent la planète.

Tout compte fait, les évêques espèrent par ce geste, constituer des modèles que la société suivra.

africatopsuccess / Abbé Roger Gomis

Partager
  • 4
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts