H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Vous avez des soucis d’articulation et de prononciation? Essayez les « cailloux de Démosthène »

Vous avez des soucis d’articulation et de prononciation? Essayez les « cailloux de Démosthène »

Démosthène a vécu au IVe siècle av. J.-C., de -384 à -322. Souvent cité par Cicéron comme un modéle d’éloquence, il fut l’un des plus grands orateurs de la Grèce antique.

Pourtant, à ses débuts, Démosthène semblait peu doué. Son premier contact avec la tribune et le public fut un échec. On raconte que sa voix manquait de force, que son articulation était peu soutenue, et que sa prononciation était mauvaise (il avait notamment du mal avec les « R »)…

C’est ainsi que, lors de sa première intervention en public, il se fit carrément huer. Les gens se moquèrent de lui et critiquèrent violemment sa façon de s’exprimer.

Malgré cela, il continua d’intervenir en public, entre autres pour défendre ses idées politique. Et il finit par devenir l’un des meilleurs et des plus célèbres orateurs de l’Antiquité. Comment a-t-il fait ? Quelles sont ses techniques ? Voici comment Démosthène s’acharna à remédier à ses soucis d’articulation et de prononciation:

Les fameux « cailloux de Démosthène »

Pour délier sa langue, il s’entraîna à parler avec des galets dans la bouche. Cette technique, désormais appelée « les cailloux de Démosthène », est encore utilisée par certains orthophonistes pour améliorer la diction.

En voici le principe : en plaçant quelque chose dans votre bouche, vous gênez les mouvements de celle-ci ; et si vous voulez vous mettre à parler dans ces conditions, vous êtes alors obligé d’articuler exagérément pour que vos paroles soient un minimum compréhensibles. Ce travail d’articulation permet d’exercer les muscles buccaux, ce qui améliore nettement votre expression orale.

Il ne s’agit pas forcément d’avaler des cailloux ramassés par terre, mais plus simplement en vous coinçant un crayon entre les dents. Choisissez quelques formules et prononcez-les à voix haute deux ou trois fois en vous efforçant de parler de la façon la plus correcte possible malgré cette gène. Enlevez ensuite le crayon, et reprenez vos formules : vous serez surpris de voir à quel point votre expression se révélera aussitôt bien meilleure, plus fluide et plus agréable…

Faites le test.

Partager

Commentaires

commentaires

Related posts