H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Côte d’Ivoire: Après l’amnistie, l’église Catholique invite les bénéficiaires à cultiver un esprit patriotique

Côte d’Ivoire: Après l’amnistie, l’église Catholique invite les bénéficiaires à cultiver un esprit patriotique

Le discours prononcé par le chef d’Etat, Alassane Ouattara, le 06 août dernier à la veille de la célébration du 58è anniversaire d’indépendance de la Côte d’Ivoire continue de faire réagir toutes les classes socio-politiques du pays. Après les têtes couronnées jeudi, c’est la conférence des évêques Catholiques qui réagit à travers une déclaration dont copie est parvenue à KOACI.

Au nom des évêques, le diocèse d’Odienné, Monseigneur Antoine Koné, note des décisions courageuses prises par le chef de l’Etat en vue de la décrispation du climat social et de la consolidation de la paix.

« Ce message est un gage de renforcement de la cohésion sociale et pour l’unité entre les fils et filles de la Côte d’Ivoire », a indiqué le président de la commission Episcopale pour la Pastorale Sociale de l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire.

La conférence se félicite de l’ordonnance d’amnistie qu’elle qualifie d’historique et qui contribue selon elle, au pardon et à la réconciliation.
Au nom de ses pairs Archevêques et Evêques, Mgr Antoine Koné, remercie le chef de l’Etat pour cette décision porteuse d’Esperance.

Par ailleurs, l’église Catholique invite la classe politique à tenir des discours d’apaisement et à œuvrer vraiment pour la réconciliation entrant ainsi dans cette nouvelle dynamique que le chef de l’Etat engage pour l’avenir de la nation.

« J’exhorte toutes les ivoiriennes et ivoiriens à continuer à travailler au pardon mutuel pour le relèvement du pays, et la restauration d’un vrai climat de paix dans cette belle contrée qui a tant besoin de tous ses enfants pour sa reconstruction et son développement », a-t-il exhorté.
Enfin Mgr Koné invite singulièrement, avec respect fraternel citoyen, dans l’action de grâce, les bénéficiaires Rechercher bénéficiaires de cette amnistie, devant être fraternellement accueillis, à cultiver un esprit patriotique Rechercher esprit patriotique favorisant dans le pardon accueilli et offert.
« La paix des cœurs et l’assainissement du climat sociopolitique. Ainsi ils contribueront fortement avec les autres concitoyens, et avec leurs qualités, à la poursuite de la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale pour l’unité, dans notre commune et chère Côte d’Ivoire », a conclu le président de la commission commission Episcopale pour la Pastorale Sociale de l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire, Monseigneur Antoine Koné.
koaci.com

Partager
  • 4
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts