H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Fatick accueille, dimanche, la célébration des noces d’ambre de l’Union des Femmes Catholiques de Dakar

Fatick accueille, dimanche, la célébration des noces d’ambre de l’Union des Femmes Catholiques de Dakar

L’Union Diocésaine des Associations Féminines Catholiques de l’Archidiocèse de Dakar (UDAFCD) célèbre ses 34 ans. La paroisse Sainte Jeanne d’Arc de Fatick sera le cadre de ce jubilé, à travers une messe solennelle que présidera Son Excellence Monseigneur Benjamin Ndiaye, Archevêque de Dakar, le dimanche 28 janvier 2018, à 10h.

Au départ les Femmes catholiques de Dakar voulaient célébrer les noces de perle de leur union mais plusieurs circonstances survenues au cours des ces dernières années, tant sur le plan diocésain qu’au sein de leur propre organisation, les ont amenées à marquer plutôt, cette année, leur noces d’ambre.

C’est ainsi qu’elles convergeront des différentes paroisses de l’Archidiocèse de Dakar pour rallier, dimanche 28 janvier, la paroisse Sainte Jeanne de Fatick, à l’occasion du jubilé des 34 ans de leur union, placé sous le thème : « Femme, source d’amour et de vie ».

Pour rappel, l’Union Diocésaine des Associations Féminines Catholiques de Dakar est née de la volonté de feu son Eminence Monseigneur Hyacinthe Cardinal Thiandoum, qui en a confié la mise en place au Directeur des Œuvres de l’époque, Monseigneur Jacques Sarr et au Père Roger De Benoist.

Et c’est seulement au bout d’un cheminement de deux ans que les associations membres fondateurs au nombre de neuf, ont créé l’Union diocésaine le 20 novembre 1984. L’UDAFCD dont l’ambition est de faire marcher les femmes « main dans la main pour faire avancer l’Eglise et le Sénégal », compte aujourd’hui 56 associations dont 47 au sein des paroisses, quasi-paroisses et fondations.

Ses objectifs sont, entre autres, de confirmer les femmes dans leur foi en Christ ; de canaliser toutes les énergies féminines qui travaillent dans l’Eglise par la mobilisation de toutes les femmes des paroisses dans les zones urbaine et rurale et d’intégrer l’Union dans les programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour participer à l’émergence de notre pays.

Partager

Commentaires

commentaires

Related posts