H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

« Grenouille de bénitier » désigne le dévot mais aussi le colporteur

« Grenouille de bénitier » désigne le dévot mais aussi le colporteur

L’expression, à la fois humoristique et péjorative, «grenouille de bénitier» désigne un catholique qui fait preuve d’une dévotion immodérée et passe presque tout son temps à l’église.

Tout comme les grenouilles qui ne peuvent survivre loin de leur mare, les dévots ne peuvent se passer de cérémonies religieuses. Cette comparaison fait donc référence aux croyants assis près du bénitier dans les églises, aussi bien installés que les grenouilles dans leur marre !

Toutefois, cette expression renvoie aussi aux attitudes parfois futiles des dévots qui se confondent en commérages, bavardages inutiles et cancaniers, se plaisant à colporter les ragots, tout comme les batraciens croassent.

« Si je sors de la messe en commérant, la messe n’est pas entrée dans mon cœur… quand je sors de la messe, je dois sortir meilleur que quand je suis entré, avec plus de vie, plus de force, plus de témoignage chrétien », disait le Pape François dans sa Catéchèse du 4 avril 2018.

Partager
  • 4
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts