H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

JMJ 2018: « Les JMJ sont pour les courageux ! Acceptez-vous le défi? » (Pape François)

JMJ 2018: « Les JMJ sont pour les courageux ! Acceptez-vous le défi? » (Pape François)

Le 22 février 2018, a été publié le message du pape François pour la XXXIIIe Journée mondiale de la jeunesse. Signé en la Mémoire de Notre-Dame de Lourdes (11 février 2018), il a pour thème « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu » (Lc 1, 30).

Pour le pape François, cette journée du 25 mars 2018 (dimanche des Rameaux) « représente un pas en avant » sur le chemin des JMJ de Panama de janvier 2019. Journée qui coïncide, également, avec l’année où a été convoquée l’Assemblée ordinaire du Synode des évêques sur les jeunes.

« Comme vous le savez déjà, nous avons voulu nous faire accompagner dans ce cheminement par l’exemple et par l’intercession de Marie, la jeune fille de Nazareth… », écrit-il. Si, l’année dernière le message de la XXXIIe Journée mondiale de la jeunesse était centré sur les paroles du Magnificat « Le Puissant pour moi des merveilles » (Lc 1, 49), cette année la méditation porte sur les paroles de l’ange qui, en lisant au plus profond de son cœur, lui dit : « Sois sans crainte” ! » (Lc 1, 30).

« Et vous jeunes, quelles peurs vous habitent ? Qu’est-ce qui vous préoccupe le plus ? », interroge le pape François. Et de citer notamment la peur « d’arrière-fond » « de n’être pas aimés, appréciés, de ne pas être acceptés tels que vous êtes » ; du sentiment d’inadéquation aux modèles dominants « souvent factices et inaccessibles » ou la peur face à la précarité du travail… des peurs qui touchent aussi bien croyants que non croyants.

« Aux moments où des doutes et des peurs assaillent notre cœur, le discernement s’avère nécessaire », souligne-t-il. Mais pour le pape, il ne faut surtout jamais perdre « le goût de savourer la rencontre, l’amitié, le goût de rêver ensemble, de marcher avec les autres ». Face au risque « de l’obscurité d’une chambre fermée » avec pour seules fenêtres « celles de l’ordinateur et du smartphone », il propose aux jeunes d’ouvrir grand les portes de la vie. « Que vos espaces et votre temps soient habités par des personnes concrètes, des relations profondes… » insiste-t-il.

« Les JMJ sont pour les courageux ! Pas pour les jeunes qui ne cherchent que le confort et qui reculent face aux difficultés. Acceptez-vous le défi ? », lance le pape François en conclusion de son message.

D.C

Partager

Commentaires

commentaires

Related posts