H1 (1160×200)
H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Le message de Notre Dame de Paris

Le message de Notre Dame de Paris

Chers frères et sœurs, nous sommes des êtres crées à l’image d’un « Etre » supérieur à nous. Et cet « Etre » certes invisible à nos yeux est celui qui donne le mouvement à tout ce qui existe dans l’univers. Il donne souffle à tout ce qui vit, c’est lui qui a créé le Ciel et la Terre et tout ce qu’il contient. Cet « Etre » s’appelle « Dieu » le principe de toute chose au commencement et à la fin. Invisible, il s’est rendu visible à nos yeux, il a parlé par les hommes et il continue de nous parler à travers l’histoire et les événements de la vie et du monde.

A peine entrés dans la semaine sainte qui nous nous prépare immédiatement à la mort et à la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, un événement tragique vient frapper au cœur de ce qui fait la fierté de toute une Nation et de tout un peuple. Il s’agit de l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris, un lieu de culte aimé, visité et fréquenté par des milliers de personnes à travers le monde. Un événement qui arrive comme pour nous distraire et détourner notre attention sur un autre événement important qui sera célébré sous peu de temps à savoir la Pâques du Seigneur : mystère de la mort et de la résurrection de Jésus en ce temps si important pour les catholiques du monde entier. Cependant ce qui est arrivé, est loin d’être un distraction, c’est Dieu lui-même qui parle en un moment précis de l’histoire des hommes pour adresser un message par le biais de Notre Dame non seulement à Paris, à la France, à l’Europe mais au monde entier.

Cet événement tragique, qui touche à la sensibilité et à l’orgueil patriotique de toute une Nation, touche aussi à la foi des catholiques dans le monde. En effet, c’est un signe visible aux yeux de tous qui renvoi le croyant catholique au Temple de Jérusalem à l’époque de Jésus. Un Temple qui, à l’époque de Jésus était aussi admiré et contemplé dans sa beauté et dans sa structure grandioses. Et voilà qu’à l’approche de la Pâques des Juifs, Jésus monta à Jérusalem, il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis et après les avoir chasser de la maisons de son Père les Juifs lui demandèrent un signe. Alors Jésus leur dit : « détruisez ce temple, et en trois jours je le rebâtirai. » cf. Jn2, 13-19. Parlant ainsi, Jésus parlait évidemment de son Corps.

Alors chers frères et sœurs, tout comme pour ces contemporains de Jésus et tout comme pour nous, Jésus attire encore notre attention sur les choses de ce monde qui passent et qui font notre orgueil et notre fierté au point de nous empêcher parfois de voir l’Essentiel et le sens de notre existence. Dans certaines parties du monde, plusieurs Eglises et cathédrales classées comme patrimoines spécifiques sont devenues en majeure partie des monuments touristiques, admirées dans la beauté de leurs pierres de leur forme et de leur structure architecturale. Force est pour nous de reconnaître et d’admettre que l’Eglise est un lieu de prière, la maison de Dieu, mais aussi et surtout un corps formé et institué par le Christ dont lui-même en est la tête. Le Christ hier et aujourd’hui agit et se révèle dans les événements de notre histoire. Alors ils nous invite aussi à savoir lire les signes des temps. Certes, pour rebâtir fidèlement cette belle Cathédrale Notre Dame de Paris qui date de plus de 800 ans il faut certainement des années et des années encore devant nous. Mais pour rebâtir la communion, la paix et l’entente entre les Nations, les peuples et les personnes nous n’avons pas besoin de tant d’années pour ça. Mais il suffit de renoncer à l’orgueil, aux intérêts personnels, à notre égoïsme et de briser les murs de haine, d’individualisme et de peur qui séparent les Nations, les peuples et les personnes. J’aime bien la promptitude avec laquelle des personnes de bonnes volonté à travers le monde se sont manifestées pour rebâtir Notre Dame de Paris. Faisons également de même en mettant nos énergies ensembles pour rebâtir ce monde qui s’écroule sous les flammes de la guerre, de la division, de la haine, de la pauvreté, de l’injustice et des calamités de toutes sorte qui touchent l’être humain dans sa personne et sa dignité.

Reconstruire un monde meilleur c’est-à-dire un monde de paix, de fraternité, de justice et d’amour voici le message de Notre Dame de Paris. Après ce drame qui n’a laissé personne insensible dans le monde. L’émotion et les larmes ont été au rendez-vous. Nous avons entendu également dans certaines réactions des expressions comme : « Cette Cathédrale, nous la rebâtirons » ou bien mieux encore : « Paris à terre, la France à terre n’existe pas » oui qu’il est juste et bon de le dire mais en même temps n’oublions pas aussi qu’un monde sans Dieu s’écroule et par conséquent un monde sans Dieu ne peut pas exister aussi. Notre Dame est plus que de la littérature, notre Dame est plus que de la musique, notre Dame est plus que de l’architecture notre Dame est plus que de l’argent, notre Dame est plus que le plaisir de l’œil, des selfie, des flash et des snap. Notre Dame de Paris est la Maman de Jésus, la Mère de l’unique Sauveur du monde, disons-le à vive voix. Dans son message en cette semaine sainte elle nous invite à rejeter le vieil homme qui dors et se réveil chaque jour en nous et de revêtir le nouvel homme. L’homme nouveau qui transformera toute notre vie sera le Christ ressuscité à Pâques. Notre Dame de Paris veut un monde debout, des hommes et des femmes debout c’est-à-dire ressuscités comme le Christ à la vie nouvelle. Elle nous invite tous en ce temps de préparation immédiate à Pâques à faire une enquête personnelle dans nos vies pour voir quelles sont les causes de nos chutes, et à nous laisser illuminer par la lumière de la résurrection seule source de la vraie vie. Elle nous invite à un retour à Dieu et ce message résonnera toujours dans le monde voilà pourquoi sont restés les deux clochers qui avaient retenti d’ailleurs trente minutes avant l’incendie comme pour dire au monde entier : « Attention il y a un message important, écoutez et voyez ».

Tout passe, mais seul l’Amour demeure. Sortons de nos tombeaux et de nos cendres et embrassons tous la vie en plénitude donnée par Dieu le créateur du Ciel et de la Terre, de l’Univers visible et invisible. Bonne fête de Pâques à tous !!!

Père André Boucar SENE omi.

Partager
  • 9
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts