H1 (1160×200)
H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Le Pape nomme un délégué pontifical pour le sanctuaire de Lourdes

Le Pape nomme un délégué pontifical pour le sanctuaire de Lourdes

Mgr Antoine Hérouard, qui reste évêque auxiliaire de Lille, aura pour charge d’accompagner l’accueil des pèlerins. L’annonce en a été faite par Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Évangélisation.

La décision est en ligne avec celle déjà prise en 2017 pour Medjugorje: le Pape François tient particulièrement au soin des pèlerins et désire que les centres de dévotion mariaux deviennent «toujours plus un lieu de prière et de témoignage chrétien correspondant aux exigences du Peuple de Dieu». Ceci se lit dans la lettre que le Pape a envoyé à Mgr Antoine Hérouard, évêque auxiliaire de Lille, en lui communiquant la décision de le nommer délégué “ad nutum Sanctae Sedis” (c’est-à-dire à disposition du Saint-Siège) pour le sanctuaire de Lourdes.

La lettre papale a été lue dans cette petite ville des Pyrénées, lieu des plus célèbres apparitions mariales de l’Histoire, devant les chapelains et les responsables administratifs du sanctuaire. C’est Mgr Rino Fisichella, le président du Conseil pontifical pour la Nouvelle évangélisation qui l’a rendue publique; il y a 2 ans, ce dicastère a reçu du Pape la charge de valoriser la pastorale des sanctuaires. Cette même lettre nous apprend que Mgr Fisichella a conduit, au cours de ces derniers mois, une mission d’envoyé spécial dans ce sanctuaire qui voit chaque année affluer des millions de pèlerins venus du monde entier. «A la suite des vérifications» effectuées par Mgr Fisichella, écrit le Pape, «je désire comprendre quelles formes ultérieures le sanctuaire de Lourdes peut adopter, outre les multiples formes déjà existantes, pour devenir toujours plus un lieu de prière et de témoignage chrétien correspondant aux exigences du Peuple de Dieu».

Le mandat de Mgr Hérouard, qui ne laissera pas pour autant sa charge d’évêque auxiliaire de Lille, sera limité au seul sanctuaire, tandis que le diocèse de Tarbes et Lourdes restera confié à Mgr Nicolas Jean René Brouwet. Il faut noter que cette nomination n’est pas à durée indéterminée, comme c’est le cas de Mgr Hoser à Medjugorje. Cela signifie, dans les intentions, qu’il ne s’agit pas d’une charge permanente mais ponctuelle, qui vise aux soins pastoraux et spirituels des pèlerins. Le Pape François, qui tient beaucoup à cet accompagnement, souhaite que le primat spirituel soit mis en avant par rapport à la tentation de trop souligner les aspects liés à la gestion ou aux finances. Il veut que soit la dévotion populaire, si propre aux sanctuaires, soit promue toujours davantage.

Dans l’exhortation apostolique «Evangelii Gaudium», le Pape avait écrit que c’est «dans la piété populaire» que l’ «on peut comprendre comment la foi reçue s’est incarnée dans une culture et continue à se transmettre». François citait ensuite le Document d’Aparecida contenant les conclusions de la réunion de l’épiscopat d’Amérique latine qui s’est tenue dans le plus grand sanctuaire marial du Brésil, en évoquant «les richesses que l’Esprit Saint déploie dans la piété populaire avec ses initiatives gratuites». Il affirmait que «le fait de marcher ensemble vers les sanctuaires, et de participer à d’autres manifestations de la piété populaire, en amenant aussi les enfants ou en invitant d’autres personnes, est en soi un acte d’évangélisation. Ne contraignons pas et ne prétendons pas contrôler cette force missionnaire 

Partager

Related posts