H1 (1160×200)
H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Le sens de Pâques

Le sens de Pâques

Qu’est-ce que la Pâques ? La Pâques de Jésus est ce que les disciples se sont imaginés et ne l’on pas vécu, tout ce qu’ils ont écouté pendant trois ans de la bouche de Jésus et d’un seul coût tout s’écroule et laisse place à la désolation, à la tristesse et à la déception. C’est cela exactement le cliché de la vie de Jésus avec ses disciples à l’époque mais reste aussi le même le cliché de la vie de tant de chrétiens aujourd’hui dans le monde qui ne croient plus, qui n’ont plus de confiance en Dieu et ne jette plus leur vie en Jésus-Christ. La vraie Pâques est tout le contraire. La Pâques c’est la confiance de voir le monde avec les yeux de la foi, de s’abandonner totalement et pleinement dans les bras du Seigneur, de croire que rien n’est impossible à Dieu.

En effet, au matin de la résurrection deux disciples se mettent à courir vers le tombeau, l’un s’appelle Pierre et le nom de l’autre n’a pas été ici mentionné. Ce disciple non identifié peut être chacun de nous. Ils courent vers le tombeau avec la boussole de leurs cœurs pleins de confiance et d’espérance. Devant le tombeau, Pierre s’arrête et fais entrer l’autre disciple c’est-à-dire nous fais entrer nous-mêmes car le Seigneur veut que chacun de nous puisse voir les signes de la résurrection. Mais qu’est-ce que voit ce disciple ? Il voit des signes de mort : le linceul et des bandes d’étoffes à terre, incroyable, mais ce disciple voyant ces signes de mort croit cependant à la résurrection car la foi va au-delà des apparences, elle va à l’intuition du cœur. La foi n’est pas une fausse imagination mais elle est un vrai amour. L’amour en effet on ne le voit pas mais on le vit, on ne l’a touche pas mais on l’accueille. L’Essentiel est invisible à nos yeux mais quand on l’expérimente toute notre vie change. Alors la question qui synthétise toute l’année liturgique ainsi que toute la vie du chrétien est : pourquoi Jésus est-il ressuscité ? Ce n’est pas une grande cause de croire que Jésus soit mort car cela tous peuvent le croire mais la chose la plus grande et la plus importante est de croire que Jésus soit ressuscité. Jésus est ressuscité à fin que tous puissent croire que l’amour de Dieu est plus fort que la mort. Le vrai ennemi de la mort ce n’est pas la vie mais l’Amour qui va outre toutes conditions. Au matin de Pâques ceux qui se sont rendus au tombeau ont fait l’expérience que l’amour a vaincu la mort, l’amour va outre.

Tous nous vivons sur cette terre pour faire des choses qui méritent de ne pas mourir. Tout ce que nous vivons dans l’amour ne sera jamais perdu donc ne passera jamais. Cette Pâque de Jésus doit transformer notre vie, notre regard sur le monde. nous devons demander ainsi la grâce d’avoir une vie purifiée et un regard nouveau avec les yeux de la foi. Des yeux qui ne voient pas un corps manquant dans un tombeau, mais voient plutôt ce que ce vide signifie : la RESURRECTION. Des yeux qui ne voient pas seulement un tombeau vide, mais qui voient un espace pour entrer pleinement dans la vie. Des yeux qui ne voient pas seulement la porte ouverte d’un tombeau, mais voient une porte ouverte pour entrer dans l’éternité. Des yeux qui ne voient pas seulement l’obscurité de la mort mais qui reconnaissent la lumière de la vie éternelle. Des yeux qui ne voient pas seulement désorientation et peur mais qui voient le vrai amour, celui éternel qui ne meurt jamais. Des yeux qui ne voient pas seulement un linceul sans corps mais qui voient deux signes que Jésus veut nous laisser pour l’éternité et que nous pourrons toujours contempler dans la foi : la Lumière et le Sang. « Lumière » car nous devons tous être porteurs de lumière dans le monde, porteurs d’espérance et d’amour pour illuminer là où il y a encore les ténèbres. « Sang » car nous devons avoir la foi du cœur qui n’est pas seulement discours et paroles mais qui incarne réellement la Parole de Dieu en qui nous devons donner vie en nous. Le sang est le signe de la vie et la lumière est le signe de la libération des ténèbres. La grande et bonne nouvelle d’aujourd’hui est que le Christ est ressuscité il est vivant. Il n’est pas seulement réanimer dans nos mémoires pour rien. Jésus est ressuscité, Jésus est vivant et si nous croyant en cela, tout ce que nous sommes change.

Le premier signe de notre foi, c’est le tombeau vide. La balance de la mort, de la haine et de la violence sera toujours négative lorsque nous ressuscitons à la vie nouvelle avec le Christ. La tombe la plus visitée au monde est la tombe vide de Jésus à Jérusalem. En conclusion chers frères et sœurs, nous pouvons dire que la Pâques de Jésus est la sortie des ténèbres de tous pour entrer dans la lumière de la vie éternelle. Alors voulons-nous vivre comme des ressuscités ou voulons toujours vivre comme des crucifiés ? si nous voulons vivre comme des ressuscités, alors cessons les activités des ténèbres et revêtons-nous de la lumière. Ne cherchons plus les croix de la vie, cessons de pleurer sur nos sorts, de pleurer pour Dieu qui serait absent de notre vie. Jésus est ressuscité pour que nous ayons la vie en plénitude. Alors commençons ce chemin courant comme Pierre allons voir un vide qui nous remplit la vie.

Bonne fête de Pâques ALLELUIA !!!

Père André Boucar SENE omi.

Partager

Related posts