H1 (1160×200)
H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

L’Église catholique du Sénégal dans le dispositif national d’observation électorale

L’Église catholique du Sénégal dans le dispositif national d’observation électorale

 A l’occasion de la présidentielle du 24 février 2019, l’église catholique va déployer un millier d’observateurs et de superviseurs à travers tout le pays. Annonce faite par Abbé Alphonse Seck , lors d’un point de presse de la mission  d’observation Électorale de l’église catholique, conduite par la commission Épiscopale Inter-territoriale justice et paix en collaboration avec les scouts du Sénégal tenu ce jeudi à la pouponnière des sœurs Franciscaines de la médina.

Déployer sur le terrain 1000 observateurs et superviseurs tels est  cette année la mission de l’église catholique. Ils seront présents sur l’ensemble des sept diocèses du Sénégal, dans les quatorze régions et les quatre cinq départements avec l’objectif de visiter au moins 6000 bureaux de vote sur les 14.651 bureaux de vote installés sur l’ensemble du territoire national, ce qui représente un bon pourcentage de couverture.

Pour rappel cette mission d’observation est la quatrième du genre menée par l’Église après le 1er et le 2nd tours de la présidentielle de 2012 et les législative de la même année » dixit l’Abbé Alphonse  secrétaire Exécutif de la commission épiscopale inter territoriale justice et paix, par ailleurs secrétaire Général de CARITAS-Sénégal.

Cette fois ci la commission justice et paix, avec les scouts  mènent un travail d’éveil citoyen et d’incitation à préserver la paix par différents actions, de sorte que l’observation électorale elle-même n’est qu’un aspect ou un moment de tout ce qu’elle fait et entreprend en direction de l’élection. Elle conduit cette action à travers la diffusion d’un certain nombre de messages de sensibilisation de nos citoyens, surtout les jeunes mais aussi les moins jeunes.

Selon Abbé ses messages sont diffusés à travers  différents canaux et divers supports, y compris les réseaux sociaux, sur l’ensemble du territoire national et lorsque cela sera possible à travers la presse, dans le cadre d’émissions surtout télévisées.

« Parlant des autres organisations de la société civile, surtout dans le cadre du COSCE, nous continuons de travailler à harmoniser nos plans de déploiement afin d’avoir, grâce à un bon maillage du territoire national, une présence efficace et efficiente sur le terrain. Pour conduire ce travail un quartier général sera installé à la Pouponnière de la Médina. Nous y installerons la coordination nationale ».

Terminant son discours,l’Abbé Alphonse SECK a lancé un appel à tous ses compatriotes à des élections apaisées et sans violence afin que chacun exerce son devoir civique avec responsabilité  pour le bien du pays, tout en exhortant les organisateurs de l’élection à le faire dans la transparence la plus totale de sorte que la volonté populaire puisse s’exprimer pleinement.

 

Elisabeth Sagna

Partager
  • 6
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts