H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

L’Eglise imposait le voile aux femmes pendant la messe

L’Eglise imposait le voile aux femmes pendant la messe

Voici ce que prescrivait le Code de 1917 sur la participation des fidèles (hommes et femmes) à la messe:

« Quand ils assistent aux fonctions sacrées, spécialement à la messe, soit à l’église, soit au dehors, les hommes doivent être découverts, à moins que les circonstances n’imposent le contraire, ou que les usages n’exigent qu’ils restent couverts; quant aux femmes elles doivent avoir la tête couverte et être vêtues modestement, surtout quand elles s’approchent de la sainte table» ( canon 1262 § 2).

Une règle qui s’inspire assurément de la recommandation de saint Paul dans sa première lettre aux Corinthiens :

« Tout homme qui prie ou prophétise ayant quelque chose sur la tête fait honte à sa tête.Toute femme qui prie ou prophétise sans avoir la tête couverte fait honte à sa tête : c’est exactement comme si elle était rasée. En effet, si elle ne se couvre pas, qu’elle aille jusqu’à se faire tondre ; et si c’est une honte pour la femme d’être tondue ou rasée, qu’elle se couvre » (1Co. 11, 4-6).

Une telle pratique a été au fil du temps abandonnée par l’Eglise Catholique. En effet, le Code de droit canonique de 1983 n’en parle pas.

Partager
  • 8
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts