H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

«Nonce menacé de mort» : l’Église ivoirienne dément La Lettre du Continent

«Nonce menacé de mort» : l’Église ivoirienne dément La Lettre du Continent

« Le départ du représentant du Pape n’est nullement lié à de quelconques menaces de mort qu’il aurait reçus. Mieux, il se sent très bien en Côte d’Ivoire », à déclaré l’Abbé Augustin Obrou, responsable de la communication de l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire, lors d’un point de presse vendredi 6 avril 2018.

« Le nonce apostolique a été effectivement nommé, début mars, au Liban, où il va poursuivre sa mission. Il n’est pas sous protection. Il ne s’est jamais mis à l’abri, et d’ailleurs c’est quelqu’un qui circule librement en Côte d’Ivoire, sans protocole et sans garde du corps » a-t-il ajouté.

Après avoir traité l’information donnée par La Lettre du Continent de ridicule, l’abbé Obrou a révélé que les passages de chacun des nonces apostoliques, qu’a connu la Côte d’Ivoire, de 1973 à aujourd’hui, n’ont duré en moyenne que quatre, cinq, ou six ans. Et Mgr Joseph Spiteri, présent en Côte d’Ivoire depuis 2013 ne fait pas l’exception, a encore expliqué l’abbé Obrou.

médias ivoiriens / Abbé Roger GOMIS

Partager
  • 4
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts