H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Peut-on intégrer le chemin de croix à la messe?

Peut-on intégrer le chemin de croix à la messe?

Pendant le Carême, dans plusieurs paroisses au Sénégal, il n’est pas rare de voir la prière du chemin de croix intégrée à la messe. Après quelques stations, le célébrant directement enchaîne avec la messe, à partir du rite de l’offertoire. Cette pratique est-elle liturgique ou pas? Est-elle autorisée ou pas?

Si dans notre pays, la question n’a pas encore été abordée de façon claire et traitée directement par la hiérarchie, en Côte d’Ivoire, par contre, les Évêques trouvent que cette “combinaison n’est pas heureuse”

En effet, dans une Lettre pastorale sur la Liturgie publiée, il y a quelques années, les Évêques ivoiriens écrivaient ceci:

” Le chemin de croix est certes, une grande prière ; toutefois, la combinaison en une seule célébration, et de la messe et du chemin de croix, n’est pas heureuse ; elle n’enrichit aucune des deux prières, tandis qu’elle cause un dommage à la messe qui est sacrement et qui, comme tel, ne doit souffrir ni d’ajout, ni d’amputation arbitraires.
Les curés veilleront plutôt à ce que les vendredi de carême, les messes se célèbrent intégralement et que quelques méditations du chemin de croix n’en constituent pas la liturgie de la Parole”.

En réalité, l’Eglise reconnaît la dévotion du chemin de croix mais n’en a jamais fait une liturgie proprement dite. Elle est reconnue comme expression de la foi chrétienne et fait partie de ce qu’on appelle les exercices de piété populaire que l’Eglise approuve et encourage.

Partager

Commentaires

commentaires

Related posts