H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

[Rappel] : Arrêtez de prononcer le tétragramme dans les chants et prières : l’Eglise l’interdit !

[Rappel] : Arrêtez de prononcer le tétragramme dans les chants et prières : l’Eglise l’interdit !

Les chants utilisant le mot Yahvé pour Dieu doivent être bannis par les catholiques lors des messes, des rencontres de prière et autres regroupements.

En effet, la Congrégation pour le Culte divin avait transmis une lettre, le 29 juin 2008, aux Conférences épiscopales du monde entier, pour leur rappeler qu’on ne doit pas appeler Dieu « Yahvé » et que ce nom doit être effacé dans la liturgie. Cette lettre, signée par le secrétaire de la Congrégation pour le culte divin, est explicitement présentée comme une directive du pape.

Pourquoi? Par respect pour ce nom divin que, dans la tradition biblique, on n’a jamais nommé. Quand les Juifs lisent le tétragramme, ils prononcent : Adonaï, le Seigneur.

Voici les directives données à ce sujet par la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrement :

• Dans les célébrations liturgiques, dans les chants et les prières, le nom de Dieu ne doit être ni employé ni prononcé sous la forme du tétragramme YHWH.

• Pour la traduction du texte biblique en langues modernes en vue de leur usage liturgique dans l’Église, (…) le tétragramme divin doit être rendu par les équivalents des termes Adonai/Kyrios: «Seigneur», «Lord», «Signore», «Herr», «Señor», etc.

• Lorsque l’on traduit, dans un contexte liturgique, des textes où se trouvent, dans cet ordre, le terme hébraïque Adonaiou le tétragramme YHWH, il faut traduire Adonai par «Seigneur» et le tétragramme YHWH par «Dieu», comme cela est le cas dans la traduction grecque des Septante et dans la traduction latine de la Vulgate.

Partager
  • 6
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts