H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Tchad: L’Eglise souhaite un référendum sur l’adoption de la nouvelle constitution

Tchad: L’Eglise souhaite un référendum sur l’adoption de la nouvelle constitution

Les évêques de la Conférence épiscopale du Tchad ont appelé à une adoption par référendum de la nouvelle Constitution plutôt que par voie parlementaire, estimant que le projet “ne reçoit pas l’adhésion de l’ensemble des citoyens”.

Le changement de Constitution doit se faire “dans le respect de la Constitution (qui dit que) ‘la révision de la Constitution est adoptée par référendum'”, selon un communiqué.

L’adoption du nouveau texte constitutionnel est prévue à l’Assemblée nationale fin avril.

Ce projet de Constitution, qui met en place un “régime présidentiel”, est issu des résolutions d’un forum sur les réformes institutionnelles rassemblant les forces politiques, religieuses et sociales du pays, tenu en mars et boycotté par l’opposition.

Mais cette adoption par voie parlementaire “risque de fausser gravement les règles du jeu démocratique”, estiment les évêques, alors que l’Assemblée est composée à une forte majorité de députés propouvoir et qu'”une grande partie de la population tchadienne ignore complètement ce qui se passe”.

Les évêques tchadiens notent enfin que “la pauvreté grandit de plus en plus (et) de graves violations des droits humains fondamentaux se généralisent” au Tchad, marqué début 2018 par une forte grogne sociale.

médias

Partager
  • 10
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts