H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

Vatican: le Dircom du Pape démissionne

Vatican: le Dircom du Pape démissionne

Le pape François a accepté la démission de Mgr Dario Edoardo Viganò du poste de préfet du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège, a annoncé Greg Burke, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, le 21 mars 2018. Le poste sera occupé par intérim par Mgr Lucio Adriano Ruiz, secrétaire du dicastère.

Dans une lettre du 19 mars adressée au Souverain pontife, Mgr Viganò propose sa démission suite aux “nombreuses polémiques” autour de son action, qui ont “déstabilisé” le grand travail de réforme de la communication du Saint-Siège.

Afin d’éviter “de retarder”, d’endommager ou même de “bloquer” ce qui a déjà été établi depuis la création du Secrétariat pour la communication en juin 2015, Mgr Viganò demande au Souverain pontife “d’accueillir [son] désir de [se] mettre à l’écart”. Il indique aussi se rendre disponible pour “collaborer de manière différente”, selon le désir du pape.

Le pape François, dans sa réponse datée du 21 mars, explique qu’après avoir “longuement réfléchi”, il “respecte sa décision” d’accomplir un “pas en arrière” et accueille, “non sans difficultés”, la démission du préfet.

Le successeur de Pierre indique cependant que le projet de réforme est “voulu par le Conseil des cardinaux, approuvé par moi”. Cette réforme, poursuit-il, est désormais arrivée à “sa dernière étape”, avec “l’imminente fusion” de L’Observatore Romano dans l’unique système de communication du Saint-Siège.

Saluant la “docilité” de Mgr Viganò, son “humilité” et son sens de l’Eglise, le pape ajoute encore que la réforme de l’Eglise n’est pas “avant tout” un problème d’organigramme. Mais plutôt “l’acquisition d’un esprit de service”.

Lors de la présentation d’une collection sur la théologie du pape François, le 12 mars, la lecture d’une lettre de Benoît XVI par Mgr Viganò avait été critiquée dans la presse, car seule une partie avait été rendue publique. De même, la photo transmise aux médias et accompagnant cette lettre avait été floutée. Le 17 mars dernier, suite à ces polémiques dans la presse, le Bureau de presse du Saint-Siège avait publié l’intégralité de la lettre du pape émérite.

Dans cette missive, Benoît XVI mentionnait “la continuité intérieure entre les deux pontificats, même avec toutes les différences de style et de tempérament”. Dans le dernier paragraphe, il s’étonnait cependant de la présence parmi les contributeurs de la collection d’un théologien très critique sur son propre pontificat et sur celui de Jean Paul II.

Mgr Viganò est désormais nommé assesseur du Secrétariat pour la communication. Ce poste vise à assister le nouveau préfet qui sera désigné ultérieurement. Le pape indique qu’ainsi, Mgr Viganò pourra apporter sa “contribution humaine et professionnelle” au nouveau préfet.

L’ancien responsable de la communication du Saint-Siège remercie le pontife pour son “accompagnement paternel”. Il indique également que cette démission sera pour lui une “occasion féconde de renouvellement” et de conversion personnelle, comme le pape le souhaite pour ses collaborateurs de la Curie, rappelle-t-il : un temps pour “apprendre à renaître d’en-haut”.

Agence I.Media / Abbé Roger GOMIS

Partager
  • 4
    Shares

Commentaires

commentaires

Related posts