H1 (1160×200)
H1 (1160×200)
H1 (1160×200)

L’Église du Sri Lanka frappée par des attentats meurtriers le jour de Pâques

L’Église du Sri Lanka frappée par des attentats meurtriers le jour de Pâques

Dimanche de Pâques endeuillé pour les catholiques sri-lankais. Une série d’explosions meurtrières a frappé trois églises de cette île de l’océan Indien, faisant un bilan provisoire dimanche matin d’au moins 158 morts, dont 35 étrangers.

L’origine de cette vague d’attaques d’une violence rare demeure encore inconnue dimanche matin 21 avril, et aucune revendication n’a été faite.

Trois églises visées

Trois églises, l’église Saint-Antoine de Colombo, la capitale, une autre à Negombo au nord de la capitale, et une troisième, à Batticaloa, à l’est de l’île, ont été touchées par des explosions, alors que dans chacune de ces paroisses les messes de Pâques étaient en cours.

Les condoléances du cardinal Ranjith

Le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, a exprimé ses condoléances pour toutes les victimes – 156 morts, selon un bilan provisoire dimanche à la mi-journée –, et a invité à prier pour son pays tragiquement meurtri en ce jour de Pâques. Le cardinal Ranjith enjoint tous les Sri-lankais à donner leur sang et demande aux médecins de l’île, la plupart en repos pascal, de reprendre du service pour aider les hôpitaux dans cette tragédie, et faire en sorte que chacun, à sa mesure, puisse ne serait-ce que «sauver une seule vie».

De son côté, le président du pays, Mathripala Sirisena, a condamné ces attentats, qui ont, outre les trois églises, aussi frappé quatre hôtels de luxe de Colombo. Il a appelé la population à collaborer avec les forces de police dans l’enquête en cours.

Les catholiques représentent environ 7 % de la population du Sri Lanka, soit 1,4 million de personnes. Le christianisme est la quatrième religion de l’île, après le bouddhisme, religion majoritaire, l’hindouisme et l’islam.

Les catholiques du monde entier réagissent

Ces terribles attentats survenus, alors que l’Église catholique universelle célèbre la Résurrection du Christ, ont suscité l’émoi des catholiques du monde entier.

En Terre sainte, les Églises chrétiennes de Jérusalem ont condamné ces attaques. «Nous prions pour l’âme des victimes et pour un rétablissement rapide des blessés. Nous demandons à Dieu d’inspirer les terroristes pour qu’ils se repentissent des meurtres et des actes de terreur», ont-elles indiqué dans un communiqué, ajoutant exprimer «leur solidarité avec tous les Sri-lankais, de toute les religions et de toutes les ethnies».

En France, l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a pour sa part tweeté sa tristesse: «Pourquoi tant de haine au jour où nous fêtons l’Amour ? En ce jour de Pâques, nous sommes en communion avec tous nos frères meurtris du Sri Lanka», a-t-il écrit.

Partager

Related posts